Vous êtes ici : 

Accueil > La mairie à votre service > Les Services Municipaux > La police municipale > La sécurité > La sécurité routière

Les Services Municipaux

La police municipale

La sécurité routière

La sécurité routière

Dans le cadre de ses missions, le service de police municipale agit au nom de la Municipalité en faveur de la sécurité routière.

Alors que certains indicateurs mettent en avant une diminution du nombre d'accidentés graves sur la route, il convient de ne pas relacher notre vigilance et de continuer à faire attention sur la route et dans la rue.

La municipalité à mis en oeuvre divers ralentisseurs dans les différentes rues de notre commune pour pallier à la vitesse excessive et des panneaux limitant celle-ci.

En effet, que l'on soit automobiliste, cycliste, chauffeur routier ou tout simplement piéton, il nous faut continuer à respecter certaines règles de base pour rester en sécurité.

Un piéton doit faire attention lorsqu'il emprunte la route.

Respectez le code de la route

La route est un espace partagé qui exige le respect mutuel des uns et des autres :

automobilistes, cyclistes, motocyclistes et piétons. C'est pourquoi le piéton doit lui aussi respecter le code de la route, au même titre que les autres usagers.

Pour traverser la chaussée, doublez de prudence

  • Tenir compte de la visibilité, de la distance et de la vitesse des véhicules.
  • S'engager au feu vert sur les passages avec feux de signalisation.
  • Traverser au signal de l'agent chargé de la circulation.

Ayez le bon réflexe : emprunter le passage piéton

  • S'il en existe un à moins de 50 m, le piéton est tenu de l'utiliser.
  • S'il n'existe pas de passage à proximité d'une intersection, les piétons doivent emprunter la partie de la chaussée en prolongement du trottoir.

Doublez d'attention la nuit et en cas de faible éclairage

  • Les piétons distinguent les phares à plusieurs centaines de mètres, alors que les conducteurs ne voient les piétons qu'à une dizaine de mètres de distance.
  • En fin de journée et l'hiver, la luminosité faiblit et l'on discerne moins bien les obstacles.
  • Pour être vu, préférez des vêtements clairs ou réfléchissants.

Avec l'âge, maintenir toujours la vigilance

  • La qualité des réflexes faiblit avec l'âge.
  • A 60 ans, on a besoin de quatre fois plus de lumière qu'à 20 ans pour bien voir.
  • Si le champ visuel est de 180° au plan horizontal chez l'enfant, il n'est plus que de 120° à 70 ans.

Surveillez et accompagnez les enfants pour traverser la chaussée

  • Un enfant met 3 à 4 secondes à distinguer un véhicule à l'arrêt d'un véhicule en mouvement, contre une demi-seconde pour un adulte.
  • A cause de sa petite taille, son champ visuel est limité.
  • Les adultes responsables doivent apprendre les dangers de la route aux enfants.

Même en présence d'aménagements urbains, ne pas baisser la garde

Si la route semble plus sûre en ville, grâce notamment aux aménagements urbains, il est important de bien respecter les règles imposées aux piétons.

En promenade ou en faisant ses courses, maintenir la vigilance

Quel que soit le motif de déplacement, il est important de ne pas relâcher la vigilance et de tenir compte des autres usagers en respectant le code de la route.

A la campagne, se tenir près du bord gauche de la chaussée

  • En l'absence de trottoirs, les piétons doivent circuler près du bord de la chaussée en sens contraire de celui suivi par les autres usagers de la route.
  • Il est prouvé que le résultat est nettement favorable lorsque le piéton est bien positionné, en sens contraire du véhicule.

En cas d'accident, l'autoroute est dangereuse pour les piétons

Lorsque survient un incident, panne ou accident, le véhicule doit se signaler par les feux de détresse et les piétons sortir du côté droit, passer derrière les     glissières (ne pas marcher sur la bande d'arrêt d'urgence) et marcher jusqu'à la borne téléphonique la plus proche (tous les 2 km).





Mairie de Cuincy - 15 rue François Anicot 59553 CUINCY - Tél. 03 27 93 03 00